You cannot copy content of this page
Prévention Risques Professionnels : quelles sont les obligations de l'employeur ?
Prévention Risques Professionnels : quelles sont les obligations de l'employeur ?

14 ème Journée Professionnelle de L’UNAFOS

par | 11 Déc 2018

Retour sur les 14èmes journées professionnelles d’informations sur l’actualité des centres de formation en sécurité privée.

Le vendredi 23 novembre dernier a eu lieu la 14ème journée professionnelle d’information sur l’actualité des centres de formation en sécurité privée. Cette journée qui a rassemblé les membres UNAFOS en grand nombre a été riche en échanges et en débats. Elle fut marquée par la présence de M. Phillipe Maquin, Président de l’UNAFOS, de Maitre Riquelme, avocat expert dans des centres de formation ainsi que des représentants officiels : le Préfet Philip Alloncle, Délégué aux coopérations de sécurité, Valérie Derouet, Présidente du Collège CNAPS ; Cyrille Maillet, Préfet Directeur du CNAPS, Jean-Michel Pottier, vice-Président CPME  et Pascal Pech Président SNES,

Acte 1 était présent et a suivi les discours, débats et incertitudes des acteurs du monde de la sécurité privée.

Tous ont fait le constat d’une période transitoire entre questions incertitudes.  S’agissant des réformes de la formation, nous sommes à l’approche de la sortie des décrets d’application, la visibilité sur certains points et projets est de ce fait aujourd’hui limitée. La notion de formation évolue et va tendre vers l’alternance ainsi que l’apprentissage afin d’investir auprès des « jeunes pousses ».

Les OPCA aujourd’hui au nombre de 20 sont voués à se transformer en OPCPO au nombre de 10 à 11 avant le 31 décembre 2018.

La période de professionnalisation PRO disparaissant pour laisser place dès janvier 2019 à la PRO A ne doit pas instaurer un climat d’anxiogène, cela ne marque pas de grand changement pour les bénéficiaires et, quel que soit le nombre d’OPCO restant, laisse une grande marge de liberté aux organismes de formations. Le champ des possibles est ouvert, il faut simplement accepter les incertitudes et difficulté de la transition. Il faut réussir le pari de l’alternance…

L’horizon 2020-2021 marquera l’évolution des actions de formation avec la création de bloc de compétence.

Pour Pascal PECH, Président du SNES la sécurité privée et sa formation sont désormais deux partenaires bien identifiés ayant chacun leurs objectifs et feuilles de route. On se tourne progressivement vers la digitalisation, la gestion des effectifs et surtout des compétences… bientôt va naitre le BTS en sécurité !

La gestion des compétences implique ici 3 enjeux : améliorer et diversifier le recrutement, mieux gérer la fidélisation et enfin proposer une offre à valeur ajoutée.

Enfin, s’agissant du CQP APS (Certification de Qualification Professionnelle / Agent de Prévention et de Sécurité), un nouveau cahier des charges a été édité avec 14 cas pratiques prévu pour l’examen.

Avez-vous aimé cet article ?

Cliquez sur les petits pouces en haut !

Note moyenne / 5. Nombre de votes :

Nos derniers articles

Share This