You cannot copy content of this page
journée mondiale de l'arrêt cardiaque le 16 decembre 2019
journée mondiale de l'arrêt cardiaque le 16 decembre 2019

Journée mondiale de l’arrêt cardiaque : 16 octobre 2019

par | 16 octobre 2019 5:49

Le saviez-vous ? Une personne sur 20 aura l’occasion d’être le témoin d’un arrêt cardiaque dans sa vie. Pour chaque minute qui s’écoule sans RCP ni défibrillation, les chances de survies de la victime diminuent de 7 à 10%. Sauver une vie est primordiale et pouvoir réagir efficacement quand on est témoin d’un accident l’est d’autant plus car la pratique des bons gestes peut sauver plusieurs vies en attendant l’arrivée des secours.

Aujourd’hui a lieu la journée de sensibilisation internationale pour l’arrêt cardiaque qui a été instauré pour que la pratique de la Réanimation Cardio Pulmonaire (RCP) chez les futurs témoins d’un arrêt cardiaque devienne instinctif. Cela implique une formation sur les gestes qui sauvent et l’utilisation d’un DAE (Défibrillateur Automatique Externe).

Si vous ne savez pas comment réaliser une RCP, nous vous expliquons comment le faire afin que vous puissiez être celle ou celui qui fasse la différence ci ce genre d’accident survient.

Une journée pour apprendre à sauver des vies

La réanimation cardio pulmonaire (RCP) associe le massage cardiaque et la respiration artificielle.

Il y a quelques étapes que vous devriez suivre et réaliser dans l’ordre et avec attention pour que la RCP soit efficace en cas d’un arrêt cardiaque :

  • Vérifiez que la victime ne réagit pas et ne respire pas normalement
  • Demander à quelqu’un d’alerter les secours d’urgence et d’apporter immédiatement un défibrillateur automatisé externe (s’il est disponible). Faites tout cela vous- même si vous êtes seul.
  • Placez la victime sur un plan dur, le plus souvent à terre
  • Agenouillez-vous à côté de la victime
  • Placez le talon d’une de vos mains au milieu de sa poitrine nue
  • Placez le talon de l’autre main sur votre première main
  • Solidarisez vos deux mains. N’appuyez ni sur les côtes, ni sur la partie inférieure du sternum
  • Positionnez-vous de façon que vos épaules soient à l’aplomb de la poitrine de la victime. Bras tendus, comprimez verticalement le sternum en l’enfonçant de 5 à 6cm.
  • Après chaque pression, laissez la poitrine de la victime reprendre sa position initiale afin de permettre au sang de revenir sur le cœur. Maintenez vos mains en position sur le sternum
  • La durée de la compression doit être égale à celle du relâchement de la pression de la poitrine
  • Effectuez 30 compressions thoraciques à une fréquence de 100 par minute, soit environ 2 compressions par seconde
  • Pratiquez ensuite 2 insufflations par la technique du bouche-à-bouche
  • Continuez la réanimation jusqu’à l’arrivée des secours et poursuivent la réanimation, ou que la victime reprenne une respiration normale

La pratique du bouche à bouche

Le bouche-à-bouche répandu dans les blockbusters hollywoodien est une pratique à connaitre, non pas pour voler un baiser à une ou un inconnu(e) mais pour sauver des vies. Il ne doit être effectué qu’après les compressions thoraciques, dans le cas où la victime ne réagit pas :

  • Agenouillez-vous près du visage de la victime.
  • Placez une main sur son front et bouchez-lui le nez en le pinçant délicatement entre le pouce et l’index, tout en maintenant la tête en arrière. Placez l’autre main sous son menton de la victime. Ouvrez légèrement sa bouche tout en maintenant son menton.
  • Prenez une inspiration normale.
  • Appliquez votre bouche largement ouverte autour de la bouche de la victime, en appuyant pour éviter toute fuite d’air.
  • Soufflez sans forcer (1 seconde). La poitrine de la victime doit se soulever. Si elle ne se soulève pas, vérifiez que la tête est bien penchée vers l’arrière, que rien ne vient obstruer la bouche.
  • Redressez-vous légèrement. Reprenez une inspiration pendant que la poitrine de la victime s’affaisse (expiration passive).
  • Recommencez la manœuvre une fois, puis reprenez les compressions thoraciques.
  • Alternez compressions thoraciques et insufflations au rythme de 30 compressions pour 2 insufflations.
  • Si vous n’êtes pas seul, faites-vous relayer au bout de deux minutes pour éviter la fatigue.

Tout le monde peut devenir sauveteur, il suffit de connaitre les gestes de secours et suivre une formation pour le secourisme.

Journée mondiale de l’arrêt cardiaque : 16 octobre 2019

Avez-vous aimé cet article ?

Cliquez sur les petits pouces en haut !

Vous avez aimé cet article

Partagez le sur les réseaux sociaux

Nos derniers articles

Comment activer son Compte Personnel de formation (CPF) ?

Comment activer son Compte Personnel de formation (CPF) ?

Le compte personnel de formation (CPF) est comme son nom l’indique un compte attaché à tout actif salarié ou pas demandeur d’emploi ou pas, mobilisable par son titulaire et destiné à financer les actions de développement de compétences professionnelles qu’il aura...

Share This